Follow:

Travailler à Disney: entre rêve et désillusion

chateau-disney

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je décide de vous partager mon expérience en tant que cast member à Disneyland Paris car c’est un sujet que je n’ai pas abordé dans ma présentation. Cela fait maintenant bientôt deux ans que je travaille en contrat étudiant (le week-end en gros) pour notre chère petite souris.

Je préfère être claire dès le départ: je ne suis pas passionnée à fond par Disney. Oui, comme tout le monde je connais tous les dessins animés ou presque, oui j’ai également passé de nombreuses journées sur les parcs et ça m’a plu ! Mais aujourd’hui, je ne suis pas là pour jeter des fleurs à la Walt Disney Company. Je vais vous partager mon expérience en toute sincérité pour que vous puissiez:

  • vous faire une idée de ce qu’est travailler en attraction si vous prévoyez de postuler
  • vous faire une idée tout court (oui oui les curieux je vous vois 😉 )

Septembre 2016: Session de recrutement

Nous sommes au tout début du mois de septembre et ca y est ! J’ai enfin reçu un mail m’invitant à participer à l’évènement de recrutement qui se déroulera à la fin du mois. Forcément je suis toute excitée, travailler à Disney, ce n’est quand même pas rien. A l’époque étudiante en Langues Etrangères Appliquées, je suis sûre que Disney pourra m’apporter énormément en terme de pratique linguistique non seulement grâce aux visiteurs mais aussi aux collègues (car eux aussi viennent du monde entier !)

On nous donne rendez-vous à l’hôtel Newport Bay Club. Petit-déjeuner, offre de goodies, papotage avec les autres candidats puis c’est le moment de la présentation. Grand écran, grande estrade, les ambassadeurs nous parlent de la session de recrutement que nous allons vivre. On est au moins 500, c’est vous dire à quel point Disney fait les choses en grand ! 

La présentation terminée, on nous laisse patienter avec des ateliers (jeux, rencontres avec des pros…), bref tout va bien même si le stress monte ! Le moment de l’entretien approche. 

ratatouille-attraction

Ca y est je passe enfin. Il faut savoir que le déroulement des entretiens est très particulier à Disney: out l’intimité, tout se passe dans une grande salle (la même pour tous les candidats). Il y a environ une vingtaine de tables: deux candidats et un recruteur à chacune d’elle.

S’en suivent des questions classiques (études, expériences antérieures etc), d’autres en langue étrangère (celle(s) que vous prétendez savoir parler bien sûr) et des mises en situation du style: que feriez-vous si un enfant pleure parce-qu’il ne fait pas la taille réglementaire pour faire l’attraction ?

Tout se passe bien pour moi, le recruteur m’annonce directement que je suis prise (yasssss), me propose même plusieurs attractions et me laisse choisir celle que je préfère. Je jette mon dévolu sur Ratatouille, la petite  dernière du arc Walt Disney Studios: pas trop rapide mais intéressante à la fois, le combo parfait !

 

Octobre 2016: Le début de la grande aventure

tradition-disney

Je commence très exactement le 23 octobre par une journée qu’on appelle « tradition ». Topo général sur Disney, visite du parc, remise des nametag (petit badge avec notre prénom). Puis deux autres journées de formation, et c’est enfin le moment de faire mes premiers pas sur l’attraction ! 

Je découvre alors une grande équipe: tout le monde a l’air sympa, puis je débute mes 7 jours de formation, sur l’attraction cette fois (ce qui équivaut pour moi à 3 week-end et demi: oui c’est très long je confirme…). Tout se passe bien, j’apprend le b.a.-ba de tout ce qu’il faut savoir, et croyez moi c’est pas toujours facile !

En effet, on ne s’en rend pas toujours compte quand on est extérieur à tout ça, mais le cast member fait tout et n’a pas un poste prédéfini pour toute la journée. Par exemple, vous pouvez retrouver la même personne à l’entrée et à la sortie car nous changeons constamment de poste. Il y a donc énormément de choses à retenir.

Je suis maintenant « checkée » c’est à dire que je suis (en principe) censée pouvoir me débrouiller seule sur l’attraction. Je me lie rapidement d’amitié avec le groupe « 16h » (nous autres, les contrats étudiants) et tout se passe pour le mieux, je prend beaucoup de plaisir à venir travailler malgré que je n’ai plus de week-end libre.

 

Octobre 2017-aujourd’hui: La lente désillusion

walt-disney-studio-paris

L’heure est venue de me faire huer par les fans Disney… Alors pourquoi désillusion ?

La fatigue

Oui je suis d’accord, c’est cool de bosser à Disney, ça fait toujours son petit effet quand on en parle autour de soi. Mais: c’est très fatiguant. Je parle en tant qu’étudiante. En effet, il faut savoir qu’il m’arrivait de faire du 7 jours sur 7 entre Disney et les cours, je vous laisse imaginer mon état le lundi matin. Et puis il faut dire que ce ne sont pas des horaires de bureau: il m’arrivait de commencer à 6h du matin ou encore de terminer à 22h (pas le même jour bien sûr), car oui la vie de l’attraction commence bien avant l’ouverture des parcs et se termine bien après leur fermeture !

La lassitude

Une fois tous les rouages de l’attraction appris, le temps peut paraître long, surtout à certains postes. Il faut le dire, les attractions fonctionnent sous forme de rotation. On la fait entièrement, on prend une pause et on recommence: compréhensible donc que ça puisse être redondant à la longue. On apprécie de moins en moins ce qu’on fait, et tout ça entache peu à peu la relation avec les visiteurs et notre qualité de travail à terme.

Les relations

J’ai fait énormément de rencontres à Disney, et mêmes de vrais amis, je ne vais pas cracher dessus. Mais dans l’ensemble, il ne faut pas croire que l’ambiance est toute rose: Disney c’est aussi des gens fourbes, malhonnêtes… comme dans toute entreprise finalement ! Chose à savoir également: de manière générale, il n’est pas très bien vu à Disney de TROP bien s’entendre avec certaines personnes: exit donc les groupes d’amis trop fermés, sinon vous serez séparés à coup sûr, ce qui peut être déstabilisant si c’est ce qui vous motive le plus à venir travailler. 

 

En bref

Les +

✔️ L’environnement de travail sympa

✔️ L’ambiance très « jeune »

✔️ Les rencontres

✔️ Les avantages salariaux intéressants

✔️ La pratique des langues étrangères

✔️ Le développement de compétences personnelles

Les –

✖️ La fatigue due aux horaires

✖️ La lassitude

✖️ L’activité qui se révèle être très répétitive

✖️ Le salaire, assez bas

✖️ Le management (dans mon cas)

ratatouille-disney

Pour résumer, je ne crache pas sur Disney, c’est une énorme entreprise qui peut être super bénéfique à votre développement personnel mais je pense, en tout cas en attraction, qu’il ne faut pas y rester trop longtemps: un CDD d’été ou de petites vacances scolaires suffit amplement, ça vous évitera de subir tous les points négatifs que j’ai pu citer plus haut et vous permettra de partir avec les meilleurs souvenirs possibles. Malgré tout, je garderai un bon souvenir de mon expérience, travailler dans une entreprise de cette envergure ce n’est pas rien mais je n’en ferai jamais mon métier à temps plein.

J’espère vous avoir aidé à en apprendre plus sur l’envers du décor de Disney. N’hésitez pas à me donner vos impressions en commentaire !

Avez-vous déjà travaillé à Disney ? Prévoyez-vous de postuler ? Je suis ouverte à toutes les questions car je n’ai évidemment pas pu tout résumer en un seul article ! 😉

 

Fanny ♡

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share:
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi

No Comments

Leave a Reply